justine coquide

La grande odalisque

Edition limitée à partir de 135,00$

NOUVEAUTE

  • 1. Format
  • 2. Finition
  • 3. Encadrement

Personnalisez votre photographie d’art en 3 étapes

Choix du format

Choix de la finition

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Choix du cadre

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Besoin d'un conseil ?

Contacter un de nos galeristes

Autour de l’œuvre

La Grande Odalisque est peinte par Jean-Auguste-Dominique Ingres en 1814. Femme de harem, une odalisque est une esclave vierge qui peut accéder jusqu’au statut de concubine ou d’épouse du sultan. N’ayant jamais quitté la France, Ingres utilise son imagination pour peindre une odalisque au dos anormalement long. Une erreur anatomique qui rendra le tableau célèbre. Sous le regard de Justine Coquidé, l’Odalisque s’émancipe dans un univers rock aux multiples détails anachroniques.

Anecdote

La grande Odalisque est peinte par Jean Auguste Dominique Ingres en 1814. Une odalisque était souvent une femme de chambre, esclave, pouvant devenir une des épouses du sultan.  Les peintres de l’époque représentent des scènes rapportées de leurs séjours en Orient. Ingres, quant à lui, n’utilise que son imagination pour peindre son odalisque. Il n’a, en effet, jamais quitté la France. Son dos anormalement long est une erreur anatomique du peintre mais c’est aussi ce qui rendra le tableau célèbre! 

Notre savoir-faire