BERNHARD HARTMANN

Library Stuttgart

  • 1. Format
  • 2. Finition
  • 3. Encadrement

Choix du format

Choix de la finition

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Choix du cadre

Montant total :

étape précedente
Edition limitée de 155,00$ à 265,00$

Choisir le format, la finition et le cadre

DÉTAILS DE L'OEUVRE

OPTIONS DE LIVRAISON

Disponible en galerie
Retrait immédiat en galerie
Livraison en galerie
sous 14 jours, Gratuit
Livraison à domicile
sous 14 jours, Gratuit
Livraison à domicile, Collector, Giant, Exception
sous 14 jours, Gratuit

Plus d'informations concernant la livraison

L'artiste

Né en Francfort en 1955, Bernhard Hartmann débute à 18 ans comme photographe de presse pour un journal allemand. Autodidacte, il suit des études d’art et devient photographe de paysage après avoir découvert ce medium à l’aide du Polaroid de ses parents. Il crée des images dramatiques et cinémascopiques qui sont souvent comparées aux peintures romantiques de Caspar David Friedrich, mais également aux natures dramatiques de l’anglais William Turner. Il photographie de préférence des lieux où se pratiquent et s’expriment des arts et présente ainsi des séries sur les opéras, les théâtres, les bibliothèques et autre espace public historique. Avocat à Munich, Bernard Hartmann vit aujourd’hui près du lac de Starnberg dans les Alpes bavaroises. Ses œuvres font partie de nombreuses collections privées et ont été présentées aux États-Unis, en Espagne, en Italie et en Allemagne. Il a été élu « Photographe de l’année » par un magazine suisse, a remporté l’ « American Black and White Photo Awards », le le « Panoramic Epson Award » et récemment, en 2018, l’ « International Color Awards ».  ... Voir plus Voir moins

TOUTES SES PHOTOGRAPHIES

J’aime ce qui est beau. La sérénité d’un beau jardin et la grâce d’un monument architectural doivent provoquer la même émotion pour le spectateur. Il doit être enchanté par ses sentiments.

BERNHARD HARTMANN

AUTOUR DE L'OEUVRE

After his series dedicated to the representation of the most famous operas in Germany, Bernhard Hartmann chose to photograph the municipal library of Stuttgart inaugurated in 2011. The resolutely contemporary building was the creation of the German-Korean architectural cabinet Eun Young Yi. A monolithic cube on the outside, the interior spaces are stacked on top of large galleries, based on a square floor plan. Both conceptual and functional, the interior space is completely white, and only the spines of books add colour. The simple, direct and radiant architecture contributes to its identity as a public library, open to all, and distances it from the model of the elitist institute. With a perfectly frontal shot, Bernhard Hartmann chose to emphasise the symmetry of the building. The photographer was able to appropriate the space, empty of all human presence and thus endowed with a timeless character. He insists on the solemnity of the site, and stresses the symbol that the library represents as both a spiritual site and the seat of knowledge.

INTERVIEW

Comment est née votre passion pour la photographie ?
Dans mon enfance, les appareils photos étaient très chers. Un ancien de mes amis était un jeune apprenti dans un laboratoire noir et blanc dans mon village de naissance. A l’occasion d’un...

LIRE TOUTE L'INTERVIEW

DÉTAILS DE L'OEUVRE

Date de la prise de vue

10 avril 2013

Sujet de l'oeuvre

Photographie d'art en édition limitée

 
Paris, New York, Tokyo...

Plus de 90 galeries dans le monde pour découvrir nos collections et bénéficier de l'expertise de nos galeristes.

Trouver une galerie

 
Edition limitée et numérotée

Toutes les photographies sont fournies avec leur certificat d'authenticité en édition limitée et numérotée.

Découvrir

 
 
Tirages en qualité galerie

Des tirages argentiques réalisés dans notre laboratoire professionnel YellowKorner sous la supervision des artistes.

Notre laboratoire

Retrait gratuit en galerie

Emballage sécurisé, échanges et retours gratuits.

Nos garanties

Nos artistes phares

KODAK COLORAMA DISPLAY COLLECTION - PETER GALES

Launching this collection were giant images by Kodak, in the hall of Grand Central Station in New York, which the firm used at the time to proclaim its photographic omnipotence. Used as advertising tools in the legendary Manhattan train station from 1950 to 1990, the plastered im...

DAMIEN DUFRESNE

Damien Dufresne le dit lui-même : « Je laisse parler mes mains ». Sa démarche est singulière en ce qu’elle se situe à la croisée des chemins entre le maquillage, le body art, la direction artistique et la photographie. Le résultat impressionne tant il est complexe, technique et b...

LUDWIG FAVRE

Né à Senlis en 1976, Ludwig Favre vit et travaille aujourd’hui à Paris. Des études d’histoire de l’art, de multimédia et d’audiovisuel mais également la transmission d’une passion entre un père et son fils sont autant de moyens qui ont formé l’œil du photographe, sensible à la re...