< >
  • 1. Format
  • 2. Finition
  • 3. Encadrement

Choix du format

Choix de la finition

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Choix du cadre

Montant total :

étape précedente
Edition limitée de 145,00$ à 7.890,00$

Choisir le format, la finition et le cadre

DÉTAILS DE L'OEUVRE

OPTIONS DE LIVRAISON

Disponible en galerie
Retrait immédiat en galerie
Livraison en galerie
sous 10 jours, Gratuit
Livraison à domicile
sous 10 jours, Gratuit
Livraison à domicile, Collector, Giant, Exception
sous 10 jours, Gratuit

Plus d'informations concernant la livraison

AUTOUR DE L'OEUVRE

Originaire de Paris, le photographe français Thibaud Poirier est un passionné de voyage. Pour cette série, il parcourt l’Europe à la recherche de lieux de savoir historiques. À Rome il visite les bibliothèques centenaires Angelica et Casanatense, à Dublin la fameuse bibliothèque du Trinity College, la plus grande d’Irlande. À Berlin, enfin, il capture une nouvelle génération d’architecture lorsqu’il se rend à l’Université de Sciences Appliquées et à la bibliothèque centrale du Grimm Zentrum.

INTERVIEW

Quand avez-vous commencé à pratiquer la photographie? Quel est votre parcours professionnel?
J’ai commencé la photo en 2013 comme un moyen de découvrir ma ville, Paris, et de documenter les rues, l’architecture et la vie...

LIRE TOUTE L'INTERVIEW

L'artiste

Enfant d’expatrié, Thibaud Poirier a connu vécu son enfance dans de nombreuses villes du monde. Mais entre Houston, Montréal, Buenos-Aires ou Tokyo, c’est cette dernière qui l’a le plus influencé : « J’y ai découvert l’architecture, notamment de Tadao Ando, et c’est devenu une passion » explique-t-il, « aujourd’hui c’est le thème principal de ma photographie mais également mon activité professionnelle ». En effet, Thibaud Poirier, ingénieur de formation, travaille en parallèle de sa carrière de photographe, comme consultant en architecture d’intérieur à Paris. Il débute la photo en 2013 alors qu’il a 26 ans, avec un simple iPhone et les premières applications de retouches photo. Un de ses projets majeurs rassemble des photos de bibliothèques et d’églises : « J’ai choisi les bibliothèques et les églises parce je voulais regarder à travers l'histoire et montrer comment un espace avec une fonction similaire pouvait être interprété de manière aussi différente géographiquement et à travers les siècles. » Influencé par Candida Hofer et Hiroshi Sugimoto, il propose des photos vides de toute présence humaine pour « brosser des portraits surréalistes et intemporels de ces monuments. »  ... Voir plus Voir moins

TOUTES SES PHOTOGRAPHIES

Pour les séries des bibliothèques et des églises je voulais pouvoir ressentir une connexion avec ces lieux majestueux et partager comme un espace ayant une fonction identique à travers les siècles.

THIBAUD POIRIER

Photographie d'art en édition limitée

 
Paris, New York, Tokyo...

Plus de 90 galeries dans le monde pour découvrir nos collections et bénéficier de l'expertise de nos galeristes.

Trouver une galerie

 
Edition limitée et numérotée

Toutes les photographies sont fournies avec leur certificat d'authenticité en édition limitée et numérotée.

Découvrir

 
 
Tirages en qualité galerie

Des tirages argentiques réalisés dans notre laboratoire professionnel YellowKorner sous la supervision des artistes.

Notre laboratoire

Retrait gratuit en galerie

Emballage sécurisé, échanges et retours gratuits.

Nos garanties

Nos artistes phares

BERNHARD HARTMANN

Né en Francfort en 1955, Bernhard Hartmann débute à 18 ans comme photographe de presse pour un journal allemand. Autodidacte, il suit des études d’art et devient photographe de paysage après avoir découvert ce medium à l’aide du Polaroid de ses parents. Il crée des images dramati...

RUSLAN BOLGOV

Ruslan Bolgov est né en 1974 à Klaipeda, en Lituanie, sur les bords de la mer Baltique. Il prend ses toutes premières photos à l’adolescence mais ne pousse pas plus loin l’expérience. Ce n’est qu’à la fin de ses études en économie et finance qu’il s’y remet sérieusement. Il s’ach...

CLAUDE DEGOUTTE

“Le mur appartient aux "demeurés", aux "inadaptés", aux "révoltés", aux "simples", à tous ceux qui ont le coeur gros. Il est le tableau noir de l'école buissonnière. » raconte l’artiste franco-hongrois Brassaï dans son célèbre ouvrage “Graffiti”. Véritable ode à l’art urbain, le ...