olivier follmi

VEILLÉE DANS LA PIÈCE D'HIVER

Edition limitée à partir de 155,00$
  • 1. Format
  • 2. Finition
  • 3. Encadrement

Personnalisez votre photographie d’art en 3 étapes

Choix du format

Choix de la finition

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Choix du cadre

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Besoin d'un conseil ?

Contacter un de nos galeristes

Détails de l’œuvre

Lieu de la prise de vue

Asie

Autour de l’œuvre

Qualifié de « Photographe d’Humanité », Föllmi voyage pour vivre libre mais aussi pour témoigner du sort du genre humain. « Etre photographe voyageur, c’est être passeur d’émotions et de rencontres. » Lorsqu’il va à la rencontre de villageois pour les photographier, ce n’est jamais avec l’appareil photo en bandoulière. C’est par la réalisation de tours de magie participatifs que Föllmi entre en contact. Une fois que la relation est établie, les villageois se montrent désireux de poser. « Les photos deviennent le prolongement de la magie, de mon théâtre…Je déploie souvent avec mes assistants des accessoires inutiles, des réflecteurs, des fonds, simplement pour étoffer le décor de mon théâtre. Tout le monde souhaite alors jouer dans la pièce, sur la scène du village ! » La photographie semble effectivement mise en scène. Dans l’obscurité d’une nuit d’hiver, un garçonnet tient au creux de ses mains et à hauteur de visage une bougie. Cette unique source de lumière n’éclaire que très faiblement. Mais si la faible intensité de la flamme ne parvient à éclairer la pièce, elle illumine le visage de l’enfant et lui confère une sorte de religiosité. Ce parti pris de la petite flamme comme révélateur de toute la beauté d’un visage n’est pas sans rappeler les tableaux classiques de Georges De La Tour.

Notre savoir-faire