< >

FREDERIC FAURE

AVENUE DE CASSIS

  • 1. Format
  • 2. Finition
  • 3. Encadrement

Choix du format

Choix de la finition

Montant total : Sans cadre

étape précedente

Choix du cadre

Montant total :

étape précedente
Edition limitée de 145,00$ à 7.480,00$

Choisir le format, la finition et le cadre

DÉTAILS DE L'OEUVRE

OPTIONS DE LIVRAISON

Disponible en galerie
Retrait immédiat en galerie
Livraison en galerie
sous 10 jours, Gratuit
Livraison à domicile
sous 10 jours, Gratuit
Livraison à domicile, Collector, Giant, Exception
sous 10 jours, Gratuit

Plus d'informations concernant la livraison

AUTOUR DE L'OEUVRE

De 2016 à 2018, Frédéric Faure immortalise les façades architecturales vouées à disparaître de la petite ville de Carnoux-en-Provence. Autour de ses sujets, il crée un décor surréaliste. Un désert saharien se dresse aux pieds de l’immeuble, tandis qu’une couleur inattendue recouvre le ciel. L’artiste français rend ici hommage à l’architecture de la petite ville du sud de la France mais également à l’influence des pieds noirs d’Algérie et du Maroc qui sont venus s’y installer dans les années 1960.

L'artiste

Peinture, sculpture, photographie, … Frédéric Faure baigne dans les arts plastiques depuis sa plus tendre enfance. Dans le sillage d’une mère artiste, il développe sa créativité et façonne son œil d’artiste. Déjà à l’époque, il se "focalise" sur la photographie. Il s’investit techniquement en 2010 dans l'argentique noir et blanc avant de se consacrer exclusivement au numérique un peu plus tard. Basé à Marseille, il déambule dans les rues à la recherche d’authenticité. Ce perfectionniste immortalise la culture, les habitudes, les coutumes, … ce qu’il décrit comme « l’esprit du temps ». Pour cela il capture aussi bien des instants fugaces de la vie quotidienne que des constructions conçues et construites dans une échelle de temps différente : le temps long. Il édite ensuite ses clichés hauts en couleur en post-production. Le travail de retouche des photographies lui permet de ne garder que l’essentiel du sujet, et ainsi d’inviter le public à réfléchir sur le devenir de notre monde moderne, et par extension de nous-même. Exposé lors des Rencontres de la photographie d’Arles en 2017, le photographe marseillais sublime l’anodin. Il démontre ainsi que, selon la manière dont on observe le monde, un objet à l’apparence banale peut s’avérer profondément et intensément beau.  ... Voir plus Voir moins

TOUTES SES PHOTOGRAPHIES

Photographie d'art en édition limitée

 
Paris, New York, Tokyo...

Plus de 90 galeries dans le monde pour découvrir nos collections et bénéficier de l'expertise de nos galeristes.

Trouver une galerie

 
Edition limitée et numérotée

Toutes les photographies sont fournies avec leur certificat d'authenticité en édition limitée et numérotée.

Découvrir

 
 
Tirages en qualité galerie

Des tirages argentiques réalisés dans notre laboratoire professionnel YellowKorner sous la supervision des artistes.

Notre laboratoire

Retrait gratuit en galerie

Emballage sécurisé, échanges et retours gratuits.

Nos garanties

Nos artistes phares

BERNHARD HARTMANN

Né en Francfort en 1955, Bernhard Hartmann débute à 18 ans comme photographe de presse pour un journal allemand. Autodidacte, il suit des études d’art et devient photographe de paysage après avoir découvert ce medium à l’aide du Polaroid de ses parents. Il crée des images dramati...

RUSLAN BOLGOV

Ruslan Bolgov est né en 1974 à Klaipeda, en Lituanie, sur les bords de la mer Baltique. Il prend ses toutes premières photos à l’adolescence mais ne pousse pas plus loin l’expérience. Ce n’est qu’à la fin de ses études en économie et finance qu’il s’y remet sérieusement. Il s’ach...

CLAUDE DEGOUTTE

“Le mur appartient aux "demeurés", aux "inadaptés", aux "révoltés", aux "simples", à tous ceux qui ont le coeur gros. Il est le tableau noir de l'école buissonnière. » raconte l’artiste franco-hongrois Brassaï dans son célèbre ouvrage “Graffiti”. Véritable ode à l’art urbain, le ...