THIBAUD POIRIER

BIOGRAPHIE

Enfant d’expatrié, Thibaud Poirier a connu vécu son enfance dans de nombreuses villes du monde. Mais entre Houston, Montréal, Buenos-Aires ou Tokyo, c’est cette dernière qui l’a le plus influencé : « J’y ai découvert l’architecture, notamment de Tadao Ando, et c’est devenu une passion » explique-t-il, « aujourd’hui c’est le thème principal de ma photographie mais également mon activité professionnelle ». En effet, Thibaud Poirier, ingénieur de formation, travaille en parallèle de sa carrière de photographe, comme consultant en architecture d’intérieur à Paris. Il débute la photo en 2013 alors qu’il a 26 ans, avec un simple iPhone et les premières applications de retouches photo. Un de ses projets majeurs rassemble des photos de bibliothèques et d’églises : « J’ai choisi les bibliothèques et les églises parce je voulais regarder à travers l'histoire et montrer comment un espace avec une fonction similaire pouvait être interprété de manière aussi différente géographiquement et à travers les siècles. » Influencé par Candida Hofer et Hiroshi Sugimoto, il propose des photos vides de toute présence humaine pour « brosser des portraits surréalistes et intemporels de ces monuments. »  ... Voir plus Voir moins

" J’ai choisi les bibliothèques et les églises parce je voulais regarder à travers l'histoire."

INTERVIEW

Quand avez-vous commencé à pratiquer la photographie? Quel est votre parcours professionnel? J’ai commencé la photo en 2013 comme un moyen de découvrir ma ville, Paris, et de documenter les rues, l’architecture et la vie des différents quartier. J...

LIRE TOUTE L'INTERVIEW

TOUTES LES PHOTOGRAPHIES