Livraison GRATUITE en galerie | Retours & échanges GRATUITS
Photographie d'art en édition limitée

YellowKorner a le plaisir de vous présenter le travail exceptionnel de l’un de nos photographes emblématiques : Matthieu Ricard. L'interprète officiel en français du Dalaï-lama est une personnalité que l'on ne présente plus. Il est également un photographe de talent, dont les œuvres ont acquis une renommée internationale. À travers ses photographies, Matthieu Ricard ne montre pas que la beauté sauvage des paysages de montagne ou la majesté d'édifices anciens ; elles révèlent également les extraordinaires richesses du Tibet ainsi que l'histoire de l'artiste, celui qui est aujourd'hui le plus célèbre moine bouddhiste en Occident. Ses photographies sont disponibles en édition limitée et numérotée dans nos galeries ainsi que sur YellowKorner.com.


Explorer la collection

LA DÉCOUVERTE DU TIBET

Matthieu Ricard est né en 1946 en France. C’est à l’âge de 10 ans qu’il fait ses premiers pas dans le monde de la photographie en recevant "un Foca sport", un petit appareil argentique. Pendant 10 ans, malgré les critiques, il persistera et continuera à prendre des photos et à améliorer sa technique.

Le déclic se produit lorsqu’il a vingt ans. Deux de ses amis, Frédérick Leboyer et Arnaud Desjardins, lui montrent des portraits de grands maîtres spirituels tibétains qu'ils venaient de rencontrer sur les versants de l'Himalaya. Ces portraits, ainsi que les films rapportés par Arnaud, ont véritablement changé sa vie.

« J’utilise la photo comme une source d’espoir qui redonne confiance dans la nature humaine et ravive notre émerveillement devant la nature environnante » Matthieu Ricard

Explorer la collection

image2

De fil en aiguille, Matthieu Ricard décide en 1972 de quitter la France pour vivre en tant que moine bouddhiste auprès de ces maîtres qui l’avaient si profondément inspiré.

C'est ainsi que des portraits ont été à l'origine de presque un demi-siècle de vie dans l'Himalaya, passé à étudier et à pratiquer auprès des grands maîtres tibétains, à s'imprégner de leur sagesse et de leur bonté aimante. Puis ce fut le tour de Matthieu Ricard de faire des portraits d'eux.

Explorer la collection

image3

UN PHOTOGRAPHE PARMI LES MOINES BOUDDHISTES

Après cinquante ans de photos et une transition numérique, Matthieu Ricard mène désormais à temps plein une double vie de moine photographe. Fidèle à sa passion d’enfance, il continue de photographier les maîtres spirituels, la vie dans les monastères, l'art et les paysages du Tibet, du Bhoutan et du Népal et les populations de la région himalayenne.

Sa passion pour l’image est telle que de temps, en temps, Matthieu Ricard interrompt même sa méditation pour attraper la bonne photographie. Car il sait qu’une lumière précise n'attend pas.

À travers ses livres et ses photographies se dessine le projet d’artiste de Matthieu Ricard : non seulement plonger le spectateur dans la vie quotidienne des populations himalayennes, l’intimité des monastères, la magnificence des montagnes népalaises et la sérénité des vallées bhoutanaises ; mais également faire découvrir cette "résilience joyeuse" qu'il a croisée dans tant de regards au cours de ses voyages.

Namo Buddha est un important site de pèlerinage tibétain dont le monastère émerge ici des brumes matinales.

Explorer la collection

image4

LE PROJET DE L'ARTISTE : RÉVÉLER LA BANALITÉ DU BIEN

Face à la « banalité du mal » théorisée par Hannah Arendt, Matthieu Ricard veut rappeler la banalité du bien, « occultée par cette violence qu'on surexpose, alors que les 7 milliards d'humains qui peuplent la planète se comportent le plus souvent de manière décente ».

Il a ainsi choisi de célébrer la beauté intérieure de la nature humaine afin de redonner confiance et espoir à ceux qui douteraient du potentiel d'altruisme et de compassion de l'humanité.

Ses sujets de choix sont donc les sourires, la bienveillance, la candeur. Il ne s'agit certes pas pour Matthieu Ricard de minimiser les drames issus de la violence, de la persécution et de la cruauté, mais de mettre en exergue cette « banalité du bien », qui est plus souvent présente en nos vies que celle du mal.

Explorer la collection

image5

Pour preuve de son engagement, l'intégralité des droits d'auteurs de Matthieu Ricard, ainsi que les bénéfices de ses conférences et de la vente de ses photos sont dédiées à l'association humanitaire qu'il a créée, Karuna-Shechen. Fondée sur la vision de « compassion en action », Karuna-Shechen a développé plus de 200 projets éducatifs, médicaux, et sociaux dans la région himalayenne au bénéfice des populations les plus déshéritées.

Explorer la collection

image6
Ce site utilise des cookies

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus