Livraison GRATUITE en galerie | Retours & échanges GRATUITS
Photographie d'art en édition limitée

QUATRE PHOTOGRAPHES CAPTURENT L'ÂME DU CONTINENT


Bien avant l’invention de la photographie, l’art pictural occupait déjà une place privilégiée en Asie, du Japon à la Chine en passant par le Vietnam. De nombreux artistes comme  Rarindra Prakarsa, André Armant, Long Ly Hoang et Daniel Metz se sont ensuite saisis de la photographie pour mettre en valeur leur environnement et exprimer leur vision. Ce sont leurs œuvres disponibles dans votre galerie et sur yellowkorner.com en édition limitée et numérotée que Yellowkorner souhaite partager.

 

Découvrez la collection

 

 

RARINDRA PRAKARSA: Le retour à l'origine

Rarindra Prakarsa place l’humain au cœur de son travail artistique en questionnant la relation qu’il entretient avec son environnement, qu’il soit culturel ou naturel. Il offre un regard sensible et poétique sur les paysages pittoresques et sur le mode de vie de ses habitants, qu'il rapporte naturellement à ses souvenirs d'enfance. La réalisation de ses images sont destinées à des publications internationales.

Passionné de naturalisme, Rarindra Prakarsa s'efforce de créer des photos aussi fidèles que possible à la réalité qu'il perçoit, afin que le spectateur puisse ressentir la même fascination face à la grandeur de la nature indonésienne. Qu’il s’agisse d’un arbre, d’une rivière ou d’une cascade, Rarindra Prakarsa utilise les éléments que lui offre la nature pour donner une échelle de lecture au spectateur. 

L’image « Water harmony » a été réalisée en 2011 à Klungkung sur l’île de Bali. Des enfants jouent à s’arroser les uns les autres près d’une cascade et forment ainsi une chorégraphie avec les mouvements de l’eau projetée.


Découvrez son interview

image2

ANDRE ARMENT

Les photographies d’André Arment, saisies dans la province de Banten et de la Java occidental en Indonésie, révèlent toute l’harmonie et la magnificence de sa terre natale. Soucieux de trouver la lumière parfaite, l’instant propice, le meilleur emplacement et angle de vue possible pour réaliser ses clichés, l’artiste parvient à créer des compositions dynamiques et hautes en couleurs.

Partant d’une émotion, il parvient au moyen de la photographie à lui donner une forme imagée aussi symbolique qu’artistique. Représentés dans des paysages enchanteurs et bercés de lumière, les personnages photographiés dans leur vie quotidienne, incarnent de manière exemplaire la dimension sacrée de ces lieux. Soucieux de trouver la lumière parfaite, l’instant propice, le meilleur emplacement et angle de vue possible pour réaliser ses clichés, l’artiste parvient à créer des compositions dynamiques et hautes en couleurs et ainsi à nous faire plonger dans l’atmosphère si tropicale et envoûtante de l’archipel.

image3

DANIEL METZ : Une peinture du relief

On remarque dans les photographies du grenoblois Daniel Metz des itérations de paysages montagneux. Sa série sur la Chine qui se veut le manifeste d’un passé traditionnel en voie de disparition, révèle son appétence pour les paysages de la région composés de milliers de petites montagnes et de reliefs karstiques caractéristiques du Guangxi. Adepte du naturalisme, il cherche avant tout que ses photos soient les plus fidèles à la réalité sensible afin que le spectateur puisse connaître cette même fascination ressentie face à l’harmonie et la grandeur de la nature. 

Daniel Metz travaille ses photographies comme un peintre construirait son tableau, après une phase de réflexion, d’étude de la composition et de choix chromatiques. En s’appuyant sur son passé de théoricien de la couleur, objet de nombreuses publications, il met un point d’honneur à placer cette dernière comme un élément indissociable de l’image. Dans ses travaux, la juxtaposition et le contraste des couleurs permettent effectivement aux formes d’être révélées et d’accentuer la profondeur du paysage. Ces caractéristiques confèrent  une dimension très graphique et épurée à ses photographies, à l’instar des estampes japonaises.

image4

LONG LY HOANG: Le "roi de la photographie numérique"

Ly Hoang Long est né en 1965 à Dalat, une ville située sur les hauts plateaux du centre du Vietnam. Cet ancien designer embrasse son destin pour être surnommé aujourd’hui le roi de la photographie numérique avec 210 prix remportés à travers le monde dont celui du meilleur photographe de voyage en 2014 (TFOTY). Plusieurs de ses prises de vues ont également été récompensées par le CBRE Urban Photographer of the Year et le National Geographic.

Ly Hoang Long est fasciné par son pays natal et utilise la photographie comme moyen d’expression pour en dresser un portrait sensationnel. Réalisée en décembre 2013, « Fishing on Nam Ka Lake » fait partie de ce corpus d’images qui témoignent des richesses du Vietnam. Ce lac artificiel situé dans la province de Dak Lak a été formé par la construction d’un barrage hydro-électrique dans la région. Le paysage s’est modifié sous l’effet de l’industrialisation et la vie des résidents en a été totalement bouleversée. Autrefois agriculteurs, ils se sont transformés en pêcheurs et exploitent aujourd’hui les ressources des eaux du lac. Attiré par les voyages, les projets de Ly Hoang Long l’emmènent au-delà des frontières vietnamiennes, sur les routes du Népal, de la Birmanie, de la Chine, du Cambodge mais aussi de la Suisse.

image5
Ce site utilise des cookies

En continuant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus