Nicolas Guerin

Cet obscur objet du desir

À propos de cette photographie

30 ans à peine, le français Nicolas Guérin passait du monde du cinéma à celui de la photographie. Cette reconversion ne l'a cependant pas empêché de continuer à côtoyer les stars du 7ème art tout au long de sa carrière. Autodidacte, il a notamment débuté en 2000 en offrant ses services à la revue de cinéma Positif avec laquelle il collabore encore aujourd’hui. Deux ans seulement après ses débuts comme photographe professionnel, il exposait ses clichés à travers le monde, du Palais des festivals de Cannes au festival du cinéma de Yokohama jusqu’à l’Institut Lumière de Lyon, et publiait son ouvrage 100 cinéastes d’aujourd’hui. Lorsqu'il n’est pas portraitiste, il est également photographe de mode et s’associe à la presse internationale pour réaliser les couvertures de The Guardian, Time Magazine, GQ, Le Nouvel Observateur ou encore Télérama. Il consacre le reste de son temps libre dans son atelier du nord de Paris où il se passionne de nus féminins capturés avec son polaroïd.

Details
product.actions.title
Add to cart options
Veuillez choisir les dimensions
  • Livraison GRATUITE en galerie
  • Retours GRATUITS sous 15 jours
  • Plus d'infos
Livraison
Frais de livraison en galerie
Gratuit
Frais de livraison à domicile
Format Livraison standard
Icône, Classique, Colorful, Grand format 10€
Géant, Collector, Exception 79€
Retour
Vous avez 15 jours pour effectuer une demande de retour ou d'échange. Pour cela, il vous suffit de prendre contact avec notre service client qui vous indiquera la marche à suivre.
Ces photographies pourraient vous plaire...
L'artiste
Nicolas Guerin

À 30 ans à peine, le français Nicolas Guérin passait du monde du cinéma à celui de la photographie. Cette reconversion ne l'a cependant pas empêché de continuer à côtoyer les stars du 7ème art tout au long de sa carrière. Autodidacte, il a notamment débuté en 2000 en offrant ses services à la revue de cinéma Positif avec laquelle il collabore encore aujourd'hui. Deux ans seulement après ses débuts comme photographe professionnel, il exposait ses clichés à travers le monde, du Palais des festivals de Cannes au festival du cinéma de Yokohama jusqu'à l'Institut Lumière de Lyon, et publiait son ouvrage 100 cinéastes d'aujourd'hui. Lorsqu'il n'est pas portraitiste, il est également photographe de mode et s'associe à la presse internationale pour réaliser les couvertures de The Guardian, Time Magazine, GQ, Le Nouvel Observateur ou encore Télérama. Il consacre le reste de son temps libre dans son atelier du nord de Paris où il se passionne de nus féminins capturés avec son polaroïd.

La qualité YellowKorner
Des tirages de qualité magnifiés par une finition experte
En savoir plus
Récemment consultés