Nicolas Bets

Autodidacte, Pascal Bobillon exploite les capacités du numérique pour créer une œuvre aux confins de l’abstraction et du figuratif. L’œil aux aguets, il constitue, lors de ses voyages, une gigantesque photothèque personnelle. Archivées, ces photographies peuvent rester en sommeil pendant des années. Le temps fait son œuvre et l’émotion à l’origine de la prise de vue se décante, évolue. Vient le jour où l’artiste ressent le besoin d’exploiter les images réalisées parfois des années auparavant.

Lire davantage