David Hamilton

Depuis toujours, David Hamilton, le célèbre photographe, a une conscience aiguë de ce que la photographie doit à la peinture, à son esthétisme et à ses procédés. Admirateur de la beauté sous toutes ses formes, il est logique que son œoeuvre reste dans le champ de l'art pictural. Pour David Hamilton, qui mentionne comme références les peintres Balthus, Cranach et le pictorialiste Robert Demachy, les aspects esthétiques de la photographie priment sur la technique. Cette préférence faite à l'art est la clef de compréhension de son travail. Depuis le tout début des années 70, ce qu'il est convenu d'appeler le « style hamiltonien » suscite, chez le connaisseur, la même émotion que la toile peinte. Et puisque créer n'est rien d'autre que recevoir, compléter et transmettre, il est tout naturel pour le photographe d'entrecroiser les arts. Il cite alors tout autant les paysages de Gustave Le Gray, les nus de Robert Demachy que les natures mortes de Morandi et les danseuses de Degas.

Lire davantage