Daniel Metz

Depuis 1997, le collectionneur André Robé achète à des particuliers des diapositives issues de leurs archives personnelles. Il ne se contente pas d’acquérir et d’amasser. Il constitue des ensembles d’images raisonnées. La cohérence stylistique, associée à la recherche iconographique, constitue un corpus raisonné. André Robé devient alors créateur d’une œuvre qui lui ressemble. Sauvées de l’oubli, les photographies sortent de l’intimité du foyer pour devenir des icônes.

Lire davantage