Alexei Riboud

Après la série Soweto, Femmes sans terre de 2007, Alexei Riboud continue d'explorer le monde et s'arrête cette fois en Asie et plus précisément à Tokyo au Japon. Ce franco-américain, âgé d'une quarantaine d'années, photographie avec la même passion les gens et leur environnement, la misère et la joie de vivre.

Lire davantage