Georges Pierre

Dans Pierrot Le Fou, tourné en 1965, les couleurs sont enchanteresques. Godard va jusqu'à utiliser des filtres colorants pour certaines scènes phares. L'utilisation des filtres monochromes bleus, rouges et jaunes appuie un propos ou, au contraire, souligne l'incohérence, le caractère irréel. Le film est éclatant et les couleurs bleus et rouges sont fréquemment associées. Le rouge est la couleur de Marianne et symbolise donc la violence et la passion. Le bleu est associé à Ferdinand dit Pierrot

Lire plus Lire moins

Créez votre photographie d'art sur mesure

1
2
3
Format
Finition
Cadre

Etape suivante

Etape précédente

Etape suivante

Etape précédente

Livraison GRATUITE en galerie
Retours GRATUITS prolongés jusqu'au 15/01
Photographies d’art avec certificat d’authenticité
Emballage sécurisé pour un transport en toute sécurité
 Derniers exemplaires 
 Derniers exemplaires 
 Derniers exemplaires 
Livraison à temps pour Noël !
Livraison
Frais de livraison en galerie
Gratuit
Frais de livraison à domicile
Format Livraison standard
Classique, Selection, Grand format 10€
Géant, Collector, Exception 79€
Retour
Vous avez 15 jours pour effectuer une demande de retour ou d'échange. Pour cela, il vous suffit de prendre contact avec notre service client qui vous indiquera la marche à suivre.

Editions limitées à saisir

2ème DÉMARQUE : Jusqu'à -50% sur une sélection de photographies bientôt épuisées

Voir les derniers exemplaires
Voir les derniers exemplaires
L'artiste
Georges Pierre

Pour Georges Pierre, la photographie de plateau n'a pas pour objet de transformer l'image animée en image fixe, mais de restituer l'esprit du film, ce qui implique un travail personnel d'interprétation et d'implication de la part du photographe. Au rythme moyen de trois tournages par an, il a photographié plus d'une centaine de films en trente années d'une carrière qui débute en 1960.

La qualité YellowKorner
Des tirages de qualité magnifiés par une finition experte
En savoir plus
Récemment consultés